• Premier traitement

    Les premiers hectares de vignes ont été traités contre l'oidium. L'oidium est un champignon qui se développe d'abord sur les feuilles de vignes et puis sur les grappes favorisant le désagrégement de celles-ci et l'apparition du botritys (un autre champignon qui occasionne le pourrisement des grappes). L'oidium est un champignon qui se développe par temps sec et chaud au contraire du mildiou (l'autre grand champignon de la vigne) qui lui se développe en milieu humide est à besoin d'eau pour se multiplier. Les hectares traités contre l'oidium au mois d'avril l'ont été sur des cépages dit trés sensible à savoir pour notre exploitation, les carignans et les cépages blanc (roussanne, marsanne, grenache blanc). Les habitudes de traitement ont définitivement changés : en effet du temps de mon grand père il commençait à traiter en avril jusqu'au mois d'aout et tous les 14 jours contre mildiou et oidium, aujourd'hui les exploitants adhèrent à un groupe de lutte raissonnée afin de limiter et de raisonner au mieux les traitements lorsque ceux-ci s'avèrent nécessaire. C'est ainsi que l'année dernière sur notre exploitation nous avons pu éviter tout traitement contre le mildiou (grâce aux conditions météorologiques favorable, aucune pluie de pâque à fin aout) et seulement 3 traitement oidium sur l'ensemble de l'exploitation, 4 sur les parcelles sensibles et 6 sur les parcelles trés sensibles. L'avantage de pratiquer le lutte raisonnée est double : avantage économique (moins d'achât de fongicides) et écologique (moins de rejets de matière active dans l'atmosphère).

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :